Projets scolaires en ligne
Jean-Paul Flahaut

site créé le
1er octobre 2007
mis à jour le
10 mar 2017

mes autres sites

pub    pub

 CEL [historique] [contrat] [activités] [photos] [presse] [évaluation] [partenaires] [annexes] [B.O.] [ministère] [CEL Grenoble]

Historique du CEL Jean Macé Grenoble


1990 : le premier plan C.A.T.E. (Contrat d'Aménagement du Temps de l'Enfant) ,l'aménagement de la semaine et de la journée
Lors de la rédaction de notre Projet d'Ecole, un constat apparaissait clairement :
1- Le quartier est isolé géographiquement (voir photo aérienne)
2- Il est éloigné de tout centre vital culturel et sportif
3- Les élèves pratiquent peu ou pas d'activités. Tendance au repli sur soi.

Dans l'axe culturel de notre Projet d'Ecole, deux objectifs deviennent prioritaires :
1- Permettre aux élèves de pratiquer des activités sur place
2- Ouvrir l'école sur l'extérieur

Parmi les actions développées, nous proposons des activités HTS (Hors Temps Scolaire) soutenues par l'Education Nationale, la Ville de Grenoble et la Direction Départementale Jeunesse et Sports (plan de Contrat d'Aménagement duTemps de l'Enfant) : tennis, théâtre, jardinage, informatique, vidéo, …activités liées, pour la plupart, aux compétences des 2 enseignants en place.

L'aménagement de la semaine et de la journée correspond à une demande conjointe des parents et des enseignants.
La temps passé à l'école diminue (cours du matin à 9h au lieu de 8h30) et les cours du samedi sont reportés au mercredi matin.

Ce projet est déjà le fruit d'une réflexion approfondie d'une équipe éducative à laquelle se sont associés des partenaires également soucieux d'accorder un intérêt privilégié à la vie de l'enfant à l'école et en dehors de l'école, avec la préoccupation de construire un véritable cadre éducatif.

Il est soumis pour avis au Conseil d'Ecole, puis à l'ensemble des parents d'élèves qui l'adoptent (85% d'avis favorables et 90% à l'évaluation de fin d'année scolaire)

Il est donc reconduit d'année en année. D'autres partenaires nous ont rejoints progressivement : le club d'escrime Parmentier, l'Union de Quartier Jean Macé Martyrs, le club 3ème âge et, plus récemment, la MJC Parmentier


mai 1996 : constitution d'une commission mixte de réflexion (parents et enseignants de l'école)
Pistes de réflexion :
* apporter aux familles des informations sur le sommeil de l'enfant et les rythmes alimentaires.
* la chronobiologie
* tout aménagement proposé doit tenir compte, en priorité des besoins de l'enfant.
* s'informer sur les expériences tentées ailleurs et sur les réflexions et analyses menées (Etat, Ville, Syndicats, Fédérations de Parents d'élèves, Santé...)
* tout aménagement doit être cohérent (éviter les surcharges, ménager des temps et espaces de repos, équilibrer les temps d'apprentissage...)
* aller progressivement vers une journée de 3 périodes ?
* augmenter le temps de travail du matin (3h30) ?
* élargir le plan CATE existant
* possibilité de créer une zone de temps non contraint entre 13h30 et 15 heures (modification des heures d'animations municipales ? des activités CATE ? intégration progressive du temps de restauration ?)

Juin 1998 : une nouvelle étape, l'aménagement de la journée
En Juin 1998, après deux années d'une réflexion (éléments de chronobiologie + suivi des expérimentations en cours) conduite par une commission parents/enseignants, un nouvel aménagement de la journée scolaire est proposé et lancé après consultation des familles, soutenu par l'Education Nationale, la Ville de Grenoble et Jeunesse et Sports
Ce nouvel aménagement entre dans le cadre d'un futur Contrat Educatif Local puisqu'il le préfigure dans sa conception en partenariat. Il démarre officiellement en septembre 1998

Objectifs :
· rechercher une meilleure prise en compte des rythmes biologiques de l'enfant, dans l'organisation de la journée, en articulant harmonieusement les temps de classe, d'animations et de repos
· adapter un projet à la spécificité du quartier pour pallier aux insuffisances
· améliorer l'efficacité des apprentissages, en réservant les heures favorables aux apprentissages
· développer chez chaque enfant l'autonomie et le sens des responsabilités et favoriser son épanouissement au sein de groupes réduits
· dynamiser le quartier.

Caractéristiques :
Ce projet concerne tous les élèves de l'école qui comporte une classe maternelle et 3 classes élémentaires

. Un nouvel emploi du temps est mis en place
· Temps interclasse élargi pour y placer les activités (temps non contraint)
· 3h½ de temps contraint le matin, reprise des cours, de 14h45 à 17h15 (variante pour la classe maternelle)
· Offrir des activités variées, gratuites, différentes chaque jour, et donner une possibilité de choix : roller, danse urbaine, tennis, jeux collectifs, cirque, jeux d'adresse, violon, journal scolaire, poterie, travaux manuels, chorale
· Equilibrer ces activités (dynamiques ou calmes / par cycles ou inter-cycles)
· Changement d'activités possible pour le second semestre
· Possibilité de repos (atelier temps calme)
· Ateliers d'aide aux devoirs ou soutien scolaire
· Les animateurs sont : des enseignants (actifs ou retraités), du personnel d'animation de la Ville de Grenoble, des étudiants, des animateurs associatifs, des parents bénévoles.

Organisation :
Consulter les documents annexes

Financement :
Répartition budgétaire :

- Ville de Grenoble (576 heures = 60 % du budget)
* redéploiement des heures d'études surveillées, soutien, animations municipales
- Jeunesse et Sports (160 heures = 17 % du budget + fonctionnement (6000 F))
- Education Nationale (132 heures = 14 % du budget (aide-éducatrice)
- Union de Quartier (60 heures = 3 % du budget)
- Bénévolat des parents (32 heures = 3 % du budget)
Soient 960 heures annuelles offertes aux enfants du quartier

Evaluation :
Un bilan est organisé en juin 1999, avec fiches destinées
- aux élèves
- aux animateurs
- aux parents d'élèves

La synthèse des résultats est effectuée par un groupe mixte parents / enseignants et les enseignants ajoutent leur avis d'équipe dans chacune des rubriques :
- l'aménagement de la journée
- les activités
- les effets scolaires attendus et constatés

En juin 1999, le Conseil d'Ecole entérine la modification horaire concernant la classe maternelle (PS/MS)* et la continuité de ce projet qui reçoit un avis très favorable de l'Education Nationale.

* Les horaires proposés ne permettaient pas aux élèves de Petite Section de bénéficier des activités qui avaient lieu pendant le temps de sieste. D'autre part, le temps passé à l'école s'était allongé.



23 novembre 1998 : visite de Ségolène Royal à l'école Jean Macé

 Ségolène Royal, Ministre déléguée, chargée de l'enseignement scolaire, a visité l'école Jean Macé, le 23 novembre 1998, de 13h30 à 14h30.

Au programme, visite des ateliers du Contrat Educatif Local en gestation et point presse à l'école où ont été évoqués le devenir des contrats éducatifs locaux, l'aménagement du temps scolaire, le développement des activités périscolaires et la mise en place des différents partenariats.

 

Découvrez les réactions des enfants dans la rubrique "Points de vues"

 

Juin 1999 : Constitution du Comité Local de Pilotage et intégration dans le CEL Ville de Grenoble
 A l'initiative de la Ville de Grenoble, un Contrat Educatif Local est mis en place au niveau de la Ville de Grenoble, intégrant toutes les expériences et projets C.A.T.E. existants. (contrat-cadre)
Le partenariat est élargi et le rôle de chaque partenaire est clairement défini dans notre Comité local de pilotage, comprenant 2 personnes de l'Union de Quartier Arago / Macé / Martyrs, 2 personnes de la MJC Parmentier, 2 parents d'élèves et 2 enseignants.
La partie "animation" est gérée (activités et personnel) par la MJC Parmentier.
L'aide-éducatrice de l'Ecole est responsable de l'organisation des groupes d'élèves et de la coordination générale
Les enseignants organisent les ateliers d'aide aux devoirs et le soutien scolaire.

voir le contrat détaillé

 CEL [historique] [contrat] [activités] [photos] [presse] [évaluation] [partenaires] [annexes] [B.O.] [ministère] [CEL Grenoble]

pub    pub
 
référenceurs